GONG Qian

étudiante en programme FLE, nous parle de son épreuve du DELF B2 et comment elle s'y est préparée pendant plusieurs mois....

Bonjour à tous. Je m'appelle GONG Qian et je suis étudiante en programme FLE de l'ISPA.

En décembre dernier, j’ai décidé de passer l’examen de DELF B2. En janvier, je me suis inscrite à la session de février à Lille. Il faut s’inscrire avant un mois l’examen. Après avoir envoyé le formulaire d'inscription avec notre chèque, on reçois une lettre de convocation une semaine après.

Cet examen se compose d’épreuves écrites et orales qui s’étendent sur deux jours. Les épreuves sont composées de : la compréhension orale,la production orale, la compréhension écrite et la production écrite. La durée totale de l’examen est d’environ 3 heures. Chaque partie est notée sur 25 points, la note totale est de 100 points, 50/100 est le seuil de réussite pour obtenir le diplôme mais la note minimale requise par épreuve est 5/25. Selon la présentation de l’épreuve DELF B2, il faut que le candidat acquiert un degré d’indépendance qui lui permet d’argumenter pour défendre son opinion, développer son point de vue et négocier. C’est à dire qu’il soit capable de parler naturellement, avec aisance et efficacité, de comprendre dans le détail ce qu’on lui dit dans une langue standard et de prendre l’initiative de la parole.

Pour la compréhension orale et la compréhension écrite, la majorité des exercices étaient sous forme de question ouverte, d’ailleurs les questions de la compréhension orale sont un peu longues, il n’y a pas assez de temps pour lire chaque questions avant le début de l’épreuve, donc il faut bien écouter. À cause de la difficulté de la compréhension orale, la compréhension écrite est la partie la plus facile de l’examen. Pour l’épreuve de production écrite, il fallait écrire une lettre de réclamation, c’est obligatoire de respecter la forme de lettre française.

De plus, tous les profs m’ont dit que la production orale c’est facile de gagner des points. Il a au total 50 minutes : 30 minutes de préparation, 10 minutes de monologue et 10 minutes de débat. Il a deux examinateurs pour un candidat.

D’abord, après être entré dans la salle, il faut donner notre convocation et une pièce d’identité avec photo à un examinateur. Ensuite, ils nous disent que l’on peut choisir deux documents partis les douze proposés, mais sans les lire. En général, ces documents sont des petits textes d’une dizaine de lignes. Enfin on lit les deux textes pendant trente secondes, puis on en choisi un comme notre sujet. Durant la phase de préparation, on doit définir la problématique du texte et organiser nos idées, ensuite il faut construire un plan d’exposé, articuler des discours grâce à l’introduction, le développement, la conclusion et les transitions.

Pendant l’exposé, c’est nécessaire de faire attention à notre rythme, à l’intonation et l’articulation, il faut utiliser un peu d’attitude corporelle. Pour le débat, il faut défendre son opinion, élargir et développer des idées sont les points les plus importants.

Enfin, j’espère que tout le monde va bien travailler et être satisfait de son résultat !

RETOUR